Enfin nous voila un peu touchés par la grâce alors je fais le dos rond et je profite. Je sais bien qu'il y aura d'autres dispuotes, d'autres insultes, d'autres "je vais pas suporter ça toute une vie putain, même pas dix minutes de plus", et probablement même d'autes "je mérite bien mieux que ça, ça ferait quoi d'aller tenter sa chance ailleurs". Mais aujourd'hui je sais, ou en tout cas je crois savoir que la fin, c'est pas pour tout de suite, oh que non. Et peut-êter même, si j'osais, et si j'avais pas peur de nous porter l'oeil, je dirais qu'il me semble que je crois penser que le pire est derrière nous. Enfin.