Du coup samedi je me suis rendue sur mon lieu de travail, histoire de commencer à me préparer psychologiquement pour septembre.

D'abord il a fallu s'habiller. Avec de vrais habits je veux dire, pas "Nan mais vas y ce pantalon la petite tâche là personne la verra et puis ça va, qui osera me dire qu'il y a de la compote sur mon pull toute façon elle part pas au lavage si les gens sont pas contents qu'ils se cotisent et me rachète un pull". Des habits propres. Bon, pas repassés, j'en suis pas encore à ce point.

J'ai mis un t-shirt et une jupe. Genre une jupe de tailleur quoi. Une vraie jupe de travail. Après j'ai trouvé que c'était un peu triste alors j'ai aussi mis un collier. Un collier charmant qu'on m'a rapoprté d'un voyage lointain et qui sent bon l'exotisme un collier. Un collier fait de graines et de noyaux de fruits, qui forment une jolie fleur. Autant vous dire que c'est comme si autour du cou je m'étais mis un panneau avec écrit "COUCOU JE SUIS PROF" dessus. Un panneau qui dirait aussi "Pour l'instant vous me voyez parée de l'éclat de ma dignité mais pas d'inquiétudes, dans quatre mois vous me verrez couverte de craie des pieds à la tête" ou encore "Je sais que vous ne serez pas étonnés le jour où j'arriverai au travail avec une étiquette que j'aurai oublié d'enlever sur mes habits, et avec des sappes qui quoi que colorées ne vont pas trop trop ensemble".

 

Je suis rentrée avec mes classes pour l'an prochain, une boule dans le ventre un peu quant aux incertitudes de l'emploi du temps que pitié ne me faites pas un emploi du temps qui chie dans la colle avec la crèche, et gonflée à bloc. Genre viendez les gens je bosse tout l'été pour avoir fait un max et pouvoir glander un peu au moins au début de l'année, le temps de prendre mes marques.


J'ai dû relire les programmes. Je peux vous dire une chose: cette année sans travailler m'a un tout petit poil rendu con. J'ai peiné à comprendre pas mal de trucs. Chaque fois que je lis "proposition subordonnée" quelque chose meurt en moi. Et depuis j'ai surtout depuis samedi j'ai mis plein de bordel sur mon bureau.

 

Limite j'ai hâte en fait.